L’association « Sur les pas des Maîtres Sonneurs » a pour objectif, à partir du roman de George Sand « Les Maîtres Sonneurs », le développement touristique de la région Berry/Bourbonnais autour du parcours des « héros » de ce roman et du sentier itinérant de randonnée ainsi crée en 1980 et plus particulièrement en assurant sa promotion et son animation.

Le roman

Dans les trois premiers mois de 1853, Georges Sand compose et rédige dans la paix de sa maison à Nohant « les Maîtres Sonneurs ». Depuis son enfance elle connait les paysages variés du Bas -Berry et le comportement près de la terre de ses habitants.

Joseph – le héros du roman- est un enfant simplet et faible aux yeux des villageois de Nohant ; son caractère contraste étrangement avec celui de la belle Brulette et du turbulent Tiennet, ses amis. Solitaire (il emprunterait certains traits de caractère à Chopin ?) il se découvre une vive passion pour la musique et ne peut se satisfaire du seul mode majeur de la plaine. Pour devenir un musicien complet, il lui faudra découvrir le mode mineur dont les sonneurs de musette usent naturellement dans les lieux sauvages et isolés du Haut-Bourbonnais. Sur les conseils de son ami Huriel, sonneur et muletier « du pays dont il a pris le nom », il entreprend un voyage de douze lieues pour perfectionner son art près de Bastien, le Grand’Bûcheux, Maître Sonneur renommé. Quelques mois plus tard, Joseph, malade, réclame ses amis berrichons. Huriel les accompagnera, à dos de mules, du « fromental » de Nohant aux grands bois du Bourbonnais, non sans « écorner », au retour, le pays marchois.

Conté en 32 veillées de broyage du chanvre par Etienne Depardieu (le Tiennet du roman … mais aussi un aïeul de l’acteur Gérard Depardieu !) « Les Maîtres Sonneurs » retrace cette épopée rustique à la fin du XVIIIème siècle. Ainsi, Berrichons et Bourbonnais vont se rencontrer, se connaitre et s’aimer. Seul Joseph, pourtant muni du titre tant recherché de Maîtres Sonneurs, succombera aux exigences de son orgueil et « d’une rude maîtresse », la Musique.

Le romantisme de « la bonne dame » de Nohant reste fidèle à la mémoire du peuple. Elle invente bien peu et s’appuie sur les réalités quotidiennes de la vie paysanne ou des traditions musicales largement vérifiables.

Le sentier

George Sand vous invite au voyage à travers les trésors d’une société rurale et d’une époque aujourd’hui révolue. De la Vallée Noire aux Bocage Bourbonnais en passant par le Boischaut et la Marche vous traverserez ce pays jalonné par ses villages encore simples et accueillants et assez peu transformés malgré l’évolution des pratiques agricoles. Après quelques kilomètres parcourus en compagnie imaginaire des paysans et muletiers de George Sand, ne soyez pas surpris des rumeurs que vous entendrez dans le lointain. Ce sera bien les voix animées de Tiennet, Brulette, Joseph, Thérence ou Huriel…

Alors n’hésitez pas seul, en groupe, avec un âne, à cheval, avec une carriole, en VTT, en cyclo… parcourez ce sentier d’itinérance littéraire au cœur de la France.

Ce sentier littéraire de 185 km en boucle, entre Nohant (36) et Huriel (03)

Les animations

Chaque année.

Le 1er week-end de juillet, sont organisés les 2 jours de randonnées sur le sentier des Maîtres Sonneurs avec animation musicale, danse, lecture d’extrait de romans de G. Sand, récits et contes divers et variés…

Des veillées l’hiver dans les villages du sentier.

Tous les 3 ans.

Un cheminement musical entre chien et loup avec les Maîtres Sonneurs régionnaux et leurs apprentis.

Ce parcours balisé en GR de Pays peut être parcourus en liberté tout ou partie à pied, à cheval, avec un âne, en carriole, en VTT… Certain membres de l’Association peuvent également animer le parcours de groupes de randonneurs (Gâs du Berry, Thiaulins de Lignières, Bernard Duplaix, Mic Baudimant….)

Toutes les informations sur le site :

https://www.sentiermaitressonneurs.com